Histoire et évolution de Télé-Accueil

Télé-Accueil Mons existe depuis 55 ans maintenant...

En Belgique, le premier poste de Télé-Accueil a vu le jour à Bruxelles, en 1959, à l’initiative de quelques personnes pour qui la religion était un moteur essentiel.

Peu à peu, d’autres centres de Télé-Accueil ont été créés. Ainsi, en 1963, Télé-Accueil est né à Mons sous la dénomination « Télé-Accueil Hainaut » : un prêtre prenait en charge les appels téléphoniques à son domicile.

En 1973, Télé-Accueil Hainaut a été reconnu par les pouvoirs publics, et à ce titre, a commencé à être subsidié, à l’époque, par le Ministère de la Santé Publique.

Au fil du temps, différentes personnes ont rejoint Télé-Accueil Hainaut afin d’élargir le service offert à la population.

En 1976, les postes de Télé-Accueil existants (c’est-à-dire celui de Bruxelles, de Liège et de Mons) se sont rassemblés en fédération en créant la "Fédération des postes de Télé-Accueil de Belgique". Cette union a notamment eu comme incidence l’obtention d’un numéro d’appel commun payant,  le « 1991 », remplacé ensuite en 1992, par le « 107 », aligné aux autres numéros d’urgence et accessible gratuitement.

Actuellement, au même titre que les autres postes wallons, Télé-Accueil Mons-Hainaut est subsidié par la Région Wallonne.

Et maintenant? Télé-Accueil Mons cherche toujours à agrandir son équipe de bénévoles. La belle aventure continue !